Home » Actualités » Territoire contesté à Issarlès

Territoire contesté à Issarlès

Posté dans : Actualités | 0

Les affichages « terres agricoles à louer s’adresser en mairie » sont multipliés, au bourg, au Mont, aux Arcis, peut-être dans d’autres hameaux et villages.

Dans une ultime tentative d’expulsion et d’intimidation, le maire d’Issarlès, Michel TESTUD est allé faire du porte à porte chez les agriculteurs dans le but de trouver preneur pour les terres de pâture des agriculteurs qui ont refusé la clause éolienne. L’objectif est de se débarrasser des agriculteurs récalcitrants en les mettant face à leurs collègues, encore une fois de laisser le problème empirer et de répandre la discorde plutôt que de favoriser le dialogue.

Devant l’échec patent de son projet éolien, le maire essaie donc de se venger sur les agriculteurs qui exploitent le site du Champ de la Lèche, son obstination envers des opposants connaîtra le même sort que le néfaste projet éolien : un échec. Ce champ du cygne vient encore ponctionner l’argent public dans les poches du contribuable pour assurer les frais de justice engendrés par ce conflit d’ego.

Les agriculteurs locaux ne sont pas dupes, ils ont déjà été trompés par la mairie sur les conséquences réelles des éoliennes sur des terres agricoles, ils sont donc allés rencontrer les exploitants actuels de ces terrains, qui leur ont dit qu’il n’était pas question pour eux d’abandonner des terres qu’ils exploitent LEGALEMENT depuis des générations. Le litige avec la mairie est porté devant les tribunaux.

Facebookredditpinterest

Répondre